Eternité

Encore tellement sans voix face à cet énième attentat à Moscou. Domodedovo, aéroport international du Sud, une telle affluence. J’étais en Russie lorsque les bombes ont explosé dans les deux stations de métro de Park Kulturi et Lioubianka. J’étais à deux stations près. J’ai le souvenir de panique, d’effroi, d’une chape de plomb qui balaye le moral et l’Opinion. Une grande fumée de détresse qui parcoure les corps et les esprits. L’insécurité qui rend si méfiant, si misérable, qui nous questionne à chaque pas.

Et puis plus rien. La vie recommence, on parle d’autre chose, on rit là, précisément, où deux semaines avant dix personnes ont versé leur sang. On détourne le regard de la milice ivre le samedi (soir). On tend son sac au contrôle sans conviction. 

Pas de remède, pas de leçon, simplement l’impression que l’on souffre et s’en guérit trop vite. Que l’on n’apprend plus parce qu’on digère pour continuer à vivre. Qu’un attentat en chasse un autre sans que l’addition ne s’opère. Remise à zéro.

J’ai pensé à ces très belles chansons de Zemfira, en russe, » безконечность » ce qui signifierait « perpétuité » « eternité » et « до свидания » (au revoir) . Les paroles en français sont à demander, je me ferai un plaisir de les mettre en forme!

Publicités

4 réflexions sur “Eternité

    1. Ok! J’ai essayé de rendre ça plus fluide en délayant un peu les images de départ! Voilà Eternité (безконечность)

      Eternité
      Je veux garder dans la bouche
      Le vrai goût de la cigarette
      Ce que tu penses m’importe
      Tes pensées me touchent
      Je meurs de ce que mes yeux voient
      Et je n’ai personne à qui le chanter
      J’ai tellement peur de ne pas trouver ma voie
      Et peur aussi d’y arriver

      Mes mains gèlent
      Sans eau chaude et
      Mes pensées gèlent
      Sans toi pour les réchauffer
      Je me glace de froid
      Et je vais en finir
      Ajuster mon tir
      Alors bonne soirée
      Je ne le fais pas exprès
      Je ne fais que m’écrouler
      J’ai trouvé le chemin de l’éternité

      Mes yeux sont déçus par ce film
      Et attirés vers l’infime
      Je ne sais pas pourquoi
      Mais je recule à chaque fois
      Conduis moi là où je resterai
      Là où le bruit ne s’entend pas
      Où il ne fait qu’exister
      Comme un ami près de moi

      Mes mains gèlent
      Sans eau chaude et
      Mes pensées gèlent
      Sans toi pour les réchauffer
      Je me glace de froid
      Et je vais en finir
      Ajuster mon tir
      Alors bonne soirée
      Je ne le fais pas exprès
      Je ne fais que m’écrouler
      J’ai trouvé le chemin de l’éternité

      Et voilà Au revoir ( до свидания )

      Au revoir
      La lune disparaît je vais me faire couper les cheveux
      Moi aussi on me fait disparaître à coups de cadenas dans le cœur
      Mais tous les coups ne m’atteignent pas
      Et je souris, je vis sans me presser d’avoir 14 ans

      Au revoir ma ville chérie
      Je fais maintenant presque partie de ta vie
      L’attente était ce qu’il y a de plus ennuyeux
      Mais toi et moi nous avons besoin de si peu

      Toutes les étoiles se sont éteintes avec froid
      Les roses ont terni
      Les larmes m’envahissent
      Je n’en peux plus
      Mes mots vont bien finir par geler
      Et mes cheveux n’auront pas été coupés…

      Au revoir ma ville chérie
      Je fais maintenant presque partie de ta vie
      L’attente était ce qu’il y a de plus ennuyeux
      Mais toi et moi nous avons besoin de si peu

      Au revoir ma ville chérie
      Je fais maintenant presque partie de ta vie
      L’attente était ce qu’il y a de plus ennuyeux
      Mais toi et moi nous avons besoin de si peu

  1. Ce même souvenir de boule au ventre, de grand malaise, de méfiance, dans le métro après les attentats… Le même effroi de voir que tout recommence et la même douleur, même loin de Moscou.
    xXx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s